Un succès qui ne date pas d'hier !

Saint Simon rapporte que Louis XIV aimait pouvoir sucer des bonbons à "l’anisse" qu’il conservait dans un drageoir de poche. Madame de Sévigné (1626-1696), Madame de Pompadour (1721-1764) et La Comtesse de Ségur (1799-1874) raffolaient aussi des Anis de l'Abbaye de Flavigny ® et en offraient à leurs amis.
Aujourd'hui, ce sont 250 000 000 Anis qui sont consommés chaque année par des gourmands de tous les âges !




Appréciés en France et dans le monde entier

Il faut un peu de persévérance aux amateurs des Anis de Flavigny pour dénicher les commerces où acheter Les Anis ®... Mais, avec un peu d’opiniâtreté, vous les trouverez un peu partout, dans les confiseries, les boulangeries, les chocolateries, les épiceries fines, chez les cavistes, les traiteurs, les magasins de produits régionaux, le rayon gourmand des grands magasins, les tabac-presses, quelques pharmacies, les jardineries, les stations service, sur internet et dans les catalogues de vente par correspondance, sur les stands des forains...




Les Anis ® s'exportent même aux quatre coins du monde : États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Émirats Arabes Unis, Brésil, Japon, Corée, Chine, Allemagne, Hollande, Belgique, Suisse, Royaume-Uni, Suède, Finlande, Italie, et quelques pays d'Afrique.

Deux par deux, c'est bonbon

Une fois que vous aurez trouvé votre boîte d’Anis de Flavigny, prenez Les Anis ® deux par deux, faites-les bien rouler dans votre bouche et laissez-les fondre patiemment jusqu’à retrouver la graine d’anis... On dit même que certains les croquent : attention les dents !
Vous êtes maintenant un véritable "amateur" des Anis de Flavigny. Merci à vous de les aimer, car notre succès à travers le monde entier n'est possible que grâce à vous.



Au pied de la fontaine de la Recluse, on s'aime toujours autour des Anis...

Au sucre de canne non raffiné, nous préparons aussi des Anis spécialement pour les magasins biologiques.
Devenez fan des Anis